icone facebookicone youtube Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. icone news_home icon ME rendez vous icone telephone_position_feature
  icone telephone_position_feature

operations banniere LCA

RECONSTRUCTION DU LCA - INTRODUCTION

But de l’opération
L'opération consiste à reconstruire le ligament croisé antérieur sous contrôle arthroscopique, en utilisant une autogreffe prélevée dans la cuisse du patient.

Indications/contre-indications
L'indication opératoire doit être retenue après un bilan radio-clinique complet, chez un patient motivé. Elle est liée à l'importance de l'instabilité dans la vie quotidienne. Pour les ruptures isolées du LCA, l’indication dépend de la profession et du statut sportif du patient. S’il existe des impératifs professionnels ou s’il ne s’agit pas d’un sportif professionnel ou de haut niveau, la rééducation est débutée (mobilisation, travail musculaire et proprioceptif), et l’immobilisation temporaire assurée par une attelle antalgique quelques jours. L’indication à la ligamentoplastie est discutée secondairement en fonction des symptômes cliniques, de l’âge du patient et de ses activités socioprofessionnelles et sportives. Il faut souligner que la mise en route du traitement fonctionnel, temporaire ou définitif, décidée par le chirurgien et le patient, ne constitue pas un abandon thérapeutique.

Préparation
Bilan orthopédique: L'examen fait par le chirurgien orthopédiste et le bilan radiologique du genou vont déterminer l'intervention. Le traitement est aussi adapté à la demande fonctionnelle et à l'âge.
Bilan anesthésique: La consultation du médecin anesthésiste vise à prévenir les risques opératoires, et à optimiser la condition du patient pour son opération.